Madagascar. Une enquête doit être menée sur les homicides imputés aux forces de sécurité

Par ÉFAI, , N° d'index: AFR 35/001/2009

Amnesty International appelle les autorités malgaches à ouvrir une enquête indépendante et impartiale sur l'utilisation d'une force excessive par la garde présidentielle contre des manifestants sans armes qui se dirigeaient vers le palais présidentiel ; au moins 31 personnes ont été tuées et plus de 200 blessées.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?