Kenya. Il doit être mis fin aux expulsions car les craintes s'intensifient

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 32/007/2011

Amnesty International a exhorté les autorités kenyanes, le vendredi 25 novembre, à mettre fin immédiatement aux expulsions de grande ampleur menées à Nairobi car elle craint qu'il ne s'agisse, pour une large part, d'expulsions forcées.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?