• Campagnes

Kenya : Craintes de mauvais traitements / prisonniers d'opinion présumés

, N° d'index: AFR 32/002/2001

Soixante et onze membres et sympathisants du groupe kenyan de défense des droits humains Release Political Prisoners (RPP, Libérez les prisonniers politiques) ont été arrêtés le 20 octobre 2001. Soixante-dix d'entre eux ont été placés en détention provisoire en prison, où la torture et les autres formes de mauvais traitements sont monnaie courante. Il semble que certains d'entre eux aient été battus. Amnesty International est préoccupée par leur sécurité et craint que ces individus ne soient des prisonniers d'opinion, détenus au seul motif de leurs activités politiques non violentes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?