Côte d'Ivoire. Détention arbitraire des partisans avérés ou présumés de Laurent Gbagbo

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 31/006/2011

Suite à l'arrestation de Laurent Gbagbo, l'ex-président de Côte d'Ivoire le 11 avril 2011, des dizaines de personnes ont été arrêtées et détenues de manière arbitraire, sans inculpation ni procès dans des circonstances qui violent les normes internationales d'équité. Amnesty International a demandé des éclaircissements quant aux circonstances et fondements de la détention de Laurent Gbagbo et d'autres membres des forces de police et de l'armée incarcérés à Korhogo.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?