• Campagnes

Gambie. Un défenseur des droits humains pourrait être emprisonné

, N° d'index: AFR 27/017/2014

Le défenseur gambien des droits humains Sait Matty Jaw doit être jugé le 23 décembre, aux côtés des chercheurs Seth Yaw Kandeh et Olufemi Erinle Titus, respectivement ghanéen et nigérian, en raison du travail qu'ils ont effectué dans le cadre d'une étude. S’ils sont reconnus coupables, ils encourent jusqu’à deux ans d’emprisonnement.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?