• Recherches

Éthiopie. Des mesures d'urgence draconiennes

, N° d'index: AFR 25/5669/2017

À mi-parcours des six mois de période d'état d'urgence décrétés par le gouvernement éthiopien le 9 octobre 2016, voici un commentaire sur la Déclaration d'état d'urgence et la Directive pour sa mise en œuvre. Ce commentaire analyse la Déclaration d'état d'urgence à l'aune des normes relatives aux droits humains inscrites dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples. Ces normes englobent la notification au secrétaire général des Nations unies, la légalité, les droits non susceptibles de dérogation, la nécessité et la proportionnalité.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?