Éthiopie. L'État continue de prendre pour cible les musulmans qui manifestent pacifiquement

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 25/016/2012

Les autorités éthiopiennes commettent des violations des droits humains en réaction au mouvement de protestation de la communauté musulmane actif en ce moment dans le pays. Un grand nombre de manifestants ont été arrêtés et beaucoup sont toujours en détention. De nombreuses informations indiquent que la police a eu fréquemment recours à une force excessive à l'encontre de manifestants pacifiques. Des chefs de file du mouvement ont été inculpés d'infractions liées au terrorisme. La plupart des personnes arrêtées et inculpées semblent n'avoir été prises pour cible qu'en raison de leur participation à ces actions pacifiques.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?