• Campagnes

Éthiopie : Craintes pour la sécurité / prisonniers d’opinion présumés / harcèlement de défenseurs des droits humains

, N° d'index: AFR 25/014/2001

Le professeur Mesfin Wolde Mariam et Berhanu Nega ont été libérés sous caution le 5 juin. Ils n'en demeurent pas moins l'objet de poursuites judiciaires apparemment dénuées de tout fondement, et Amnesty International considèrerait ces deux hommes comme des prisonniers d'opinion s'ils devaient être condamnés.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?