• Campagnes

Éthiopie : Craintes pour la sécurité / prisonniers d’opinion présumés / harcèlement de défenseurs des droits humains

, N° d'index: AFR 25/013/2001

Déférés devant un tribunal le 29 mai 2001, le professeur Mesfin Wolde Mariam et Berhanu Nega ont été inculpés. Amnesty International craint que les autorités n’aient tiré parti de la formulation extrêmement vague des lois en vertu desquelles les deux hommes sont poursuivis. L’organisation de défense des droits humains considère ces deux hommes comme des prisonniers d’opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?