• Campagnes

Éthiopie : Craintes pour la sécurité / recours abusif à la force par les forces de sécurité / détention au secret / craintes de torture ou de mauvais traitements / nouveau motif de préoccupation : « disparitions »

, N° d'index: AFR 25/008/2001

D'après les informations dont dispose Amnesty International, 80 membres du Parti démocratique éthiopien (PDE) et plus de 30 adhérents de l'Organisation populaire de tous les Amhara (OPTA) arrêtés à la suite des émeutes qui se sont déroulées à Addis-Abeba les 17 et 18 avril seraient actuellement détenus au secret. On ignore où ils se trouvent.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?