• Campagnes

Éthiopie: Craintes de torture

, N° d'index: AFR 25/001/2001

Pas moins de 150 étudiants oromo de l’Université d’Addis-Abeba sont détenus par la police depuis le 22 décembre 2000. Seuls 18 d’entre eux ont été présentés à une autorité judiciaire et inculpés dans les 48 heures, tel que prévu par la loi. Amnesty International craint que ces étudiants, et en particulier ceux qui n’ont pas été présentés à une autorité judiciaire, ne soient torturés ou maltraités.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?