• Recherches

Guinée équatoriale. Les autorités doivent respecter les droits à la liberté d’expression et de manifestation pacifique

, N° d'index: AFR 24/004/2013

Amnesty International appelle les autorités de Guinée équatoriale à mettre un terme à la répression de la liberté d'expression et de réunion et à respecter le droit des gens d'exprimer librement leurs opinions, y compris en organisant et en prenant part à des manifestations pacifiques.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?