• Campagnes

Congo: IL FAUT QUE LA JUSTICE STATUE SUR L’APPEL D’UN DIRIGEANT DE L’OPPOSITION

, N° d'index: AFR 22/5125/2016

La cour d’appel de Brazzaville n’a pas encore statué sur l’appel interjeté le 25 juillet par Paulin Makaya, un dirigeant de l’opposition au Congo. Le droit congolais dispose pourtant que la cour d’appel doit se prononcer dans les trois mois suivant la formation du recours. Paulin Makaya a interjeté appel de la peine de deux ans d’emprisonnement, assortie d’une amende de 3 800 euros, qui lui a été infligée pour avoir pris part à une manifestation non autorisée. Il est incarcéré actuellement à la prison centrale de Brazzaville.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?