Tchad. « Il n'y a pas de place pour nous ici. » Violences contre les réfugiées dans l'est du Tchad

Par ÉFAI, , N° d'index: AFR 20/008/2009

Les femmes, les jeunes filles et les fillettes du Darfour qui ont quitté le Soudan pour le Tchad, espérant y trouver la sécurité, sont victimes quotidiennement de viols et d'autres formes de violence. Les auteurs de ces actes ne sont pour ainsi dire jamais inquiétés dans l'est du Tchad, tant la culture de l'impunité y est profondément enracinée. Le gouvernement tchadien et la communauté internationale doivent prendre des mesures concrètes pour véritablement assurer la protection des femmes, des jeunes filles et des fillettes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?