• Recherches

République Centrafricaine. Une réaction est requise en urgence afin de combattre la violence croissante dans le centre du pays

, N° d'index: AFR 19/010/2014

De graves atteintes aux droits humains sont perpétrées en République centrafricaine, notamment des homicides, des mutilations, des enlèvements et des déplacements forcés. La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), déployée le 15 septembre 2014, n'a pas encore pu faire cesser ni prévenir la plupart de ces violations. Les auteurs présumés de ces actes, des membres de la Séléka, des combattants anti-balaka et leurs alliés, continuent à bénéficier de l'impunité.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?