• Campagnes

Burundi : Craintes de torture et de mauvais traitements / « disparition »

, N° d'index: AFR 16/045/2001

Huit personnes de Rukaramu, dans la commune de Mutimbuzi, aux environs de la capitale Bujumbura ont été arrêtées par des soldats le 10 décembre parce qu’elles étaient soupçonnées d’implication dans le meurtre d’un soldat. Quatre d’entre elles sont détenues à la brigade de Gatumba et, selon des informations non confirmées, les autres seraient détenues non loin de là, dans le camp militaire de Gakumbu. Les actes de torture et les mauvais traitements étant fréquents dans les lieux de détention de l’armée et de la gendarmerie, Amnesty International est vivement préoccupée par la sécurité de ces personnes, d’autant plus qu’elles ont été accusées d’implication dans le meurtre d’un soldat.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?