• Recherches

L’Angola préside le Conseil de sécurité mais refuse de libérer un défenseur des droits humains

, N° d'index: AFR 12/3631/2016

L’Angola assure la présidence du Conseil de sécurité des Nations unies à New York en mars 2016. Les autorités angolaises semblent en être fières et ont souligné leur volonté de s’engager pour la consolidation de la paix et la stabilité dans le monde, en particulier dans la région des Grands Lacs, en Afrique centrale.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?