Afrique. Quand aimer devient un crime. La criminalisation des relations entre personnes de même sexe en Afrique subsaharienne

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 01/001/2013

Trente-huit pays d'Afrique subsaharienne ont dans leur législation des textes qui criminalisent les relations sexuelles consenties entre personnes de même sexe. Ces lois s'appuient sur des comportements discriminatoires fortement ancrés dans la société. Ce rapport examine les effets des lois de criminalisation et des comportements sociaux discriminatoires visant les lesbiennes, les gays et les personnes bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI). Amnesty International engage les gouvernements à abroger les lois qui criminalisent les relations consenties entre personnes de même sexe et à promulguer et appliquer des lois protégeant les personnes LGBTI des discriminations, actes de harcèlement et violences, conformément aux obligations que leur impose le droit international.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?