• Recherches

Malaisie: La décision de réviser l’application automatique de la peine de mort pour les infractions liées au trafic de stupéfiants doit être un premier pas vers une plus vaste réforme

, N° d'index: ACT 50/6004/2017

La décision du gouvernement malaisien de donner aux juges le pouvoir discrétionnaire de fixer les peines dans les affaires de trafic de stupéfiants est un pas dans la bonne direction, a déclaré Amnesty International le 3 avril 2017. Toutefois, bien que cette décision puisse se traduire par une diminution significative du recours à la peine mort, les autorités malaisiennes ne doivent pas limiter la réforme aux infractions liées au trafic de stupéfiants ou à l’application automatique de la peine de mort.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?