• Recherches

ONU: La session extraordinaire de l’Assemblée générale sur les drogues est une occasion manquée face à la hausse des exécutions

, N° d'index: ACT 50/3870/2016

À l’heure où le travail de la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies sur les drogues commence, Amnesty International déplore que le document final adopté mardi 19 avril ne fasse pas référence au recours à la peine de mort. L’organisation demande à tous les États membres et organes des Nations unis de veiller à ce que cette session ne soit pas une occasion perdue de garantir que les droits humains soient respectés et protégés dans le contexte des politiques de contrôle des stupéfiants.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?