Exigeons la dignité. La santé maternelle, c'est un droit humain

Par ÉFAI, , N° d'index: ACT 35/007/2009

Plus de 500 000 femmes meurent chaque année des complications d'une grossesse ou d'un accouchement, soit une femme par minute. Or, presque toutes auraient pu être sauvées. Beaucoup d'autres souffrent de lésions invalidantes. Comme le montre ce document, la plupart des décès maternels pourraient être évités par des soins médicaux de haute qualité, accessibles, abordables et dispensés en temps opportun. Les gouvernements doivent agir dès maintenant pour mettre fin à ces morts évitables, rendre les soins de santé maternelle accessibles à toutes, et respecter et protéger les droits sexuels et reproductifs des femmes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?