Ukraine
© Oleksandr Kovalenko/Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Les manœuvres d’intimidation et les attaques commises par des groupes prônant la discrimination à l’égard des minorités marginalisées et des personnes défendant les droits fondamentaux se sont poursuivies, mais le nombre de rassemblements publics organisés par des militant·e·s ayant bénéficié d’une protection policière a augmenté. Seule une poignée des auteurs des graves violations des droits humains perpétrées pendant le mouvement de protestation Euromaïdan ont été déférés à la justice, et les agents des services secrets responsables de détentions secrètes et d’actes de torture dans l’est de l’Ukraine entre 2014 et 2016 continuaient de bénéficier d’une impunité généralisée. Les initiatives visant à traduire en justice les responsables présumés d’attaques menées par le passé contre des militant·e·s et des journalistes n’ont porté leurs fruits que dans certaines affaires très médiatisées. De nouvelles mesures ont été mises en place pour lutter contre les violences liées au genre, mais leurs effets ont été compromis par un manque de volonté politique et de ressources faisant obstacle à leur mise en œuvre. Des territoires dans l’est de l’Ukraine (le Donbass) étaient contrôlés par des séparatistes soutenus par la Russie, et restaient inaccessibles pour de nombreux acteurs et actrices de la société civile et de l’aide humanitaire. Les rares informations provenant de cette région faisaient notamment état d’une violente répression de toutes les formes d’opposition et d’un recours généralisé à la torture et à d’autres formes de mauvais traitements contre les personnes détenues. La situation des droits humains en Crimée sous occupation russe a continué de se dégrader, avec des représailles massives exercées cette année encore contre les voix dissidentes et les minorités religieuses.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Aleksander Artemev

Responsable médias pour la Russie et l’Eurasie, +7 495 6901852

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts