Espagne
© David Ramos/Getty Images
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Les droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique de partisans de l’indépendance de la Catalogne ont fait l’objet de restrictions disproportionnées. Des dizaines de personnes ont été poursuivies en justice pour « apologie du terrorisme » et « humiliation des victimes » sur les réseaux sociaux. Des responsables de l’application des lois ont eu recours à une force excessive contre des manifestants qui protestaient pacifiquement contre une décision de la Haute Cour de justice de Catalogne empêchant la tenue du référendum sur l’indépendance de la région. L’Espagne n’a pas accueilli autant de demandeurs d’asile qu’elle s’était engagée à le faire au titre du programme de relocalisation de l’UE. Elle n’a pas non plus tenu ses engagements en termes de réfugiés réinstallés. Cette année encore, des milliers de personnes ont été expulsées de chez elles. Les autorités ont continué de clore des enquêtes sur des crimes de droit international commis pendant la guerre d’Espagne et sous le régime de Franco.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Stefan Simanowitz

Responsable médias pour l’Union européenne, les Balkans et la Turquie, +44 (0)20 3036 5599

Nos bureaux

Bureau de la section

Amnistía Internacional Secretariado Estatal Fernando VI, 8, 1º izda 28004 MADRID

Téléphone

0034913101277

Fax

0034913195334

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts