Italie
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Certaines décisions prises par les autorités ont augmenté le risque pour les personnes âgées vivant dans des établissements spécialisés de contracter le COVID-19, entraînant des décès qui auraient pu être évités. L’accès des personnes réfugiées et migrantes au territoire italien a été limité et leurs droits ont été restreints pendant le confinement. Le pays a poursuivi sa coopération avec les autorités libyennes en matière de migration. Des ONG menant des opérations de sauvetage ont cette année encore été visées par des procédures pénales. De nombreux décès et actes de torture ont été signalés dans des lieux de détention. Pendant le confinement, des personnes pauvres ou sans abri n’ont pas bénéficié d’un hébergement convenable et le nombre de cas de violence domestique a augmenté.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Bureau de la section

Via Magenta, 5 00185 ROMA

Téléphone

00390644901

Fax

0039064490222

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts