Italie

© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

L’Italie a coopéré avec les autorités libyennes et des acteurs non étatiques de ce pays en vue de restreindre l’arrivée par la Méditerranée centrale de migrants en situation irrégulière. En conséquence, des réfugiés et des migrants ont été débarqués et pris au piège en Libye, où ils ont été victimes de violations des droits humains et d’atteintes à ces droits. Cette année encore, des Roms ont été expulsés de force et installés à l’écart du reste de la population, dans des camps où leurs conditions de vie étaient mauvaises. La Commission européenne n’a pas pris de mesures fermes contre l’Italie concernant la discrimination dont étaient victimes les Roms en matière d’accès à un logement convenable. Une loi érigeant la torture en infraction a été adoptée mais elle ne respectait pas toutes les exigences de la Convention des Nations unies contre la torture.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Stefan Simanowitz

Responsable médias pour l’Union européenne, les Balkans et la Turquie, +44 (0)20 3036 5599

Nos bureaux

Bureau de la section

Via Magenta, 5 00185 ROMA

Téléphone

00390644901

Fax

0039064490222

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts