France
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Les mesures prises par le gouvernement face à la pandémie de COVID-19 ont soulevé un certain nombre de préoccupations en matière de droits humains, notamment en ce qui concerne l’usage excessif de la force par la police, le droit à la liberté de réunion pacifique et les droits des migrant·e·s et des demandeurs et demandeuses d’asile. Cette année encore, des défenseur·e·s des droits humains ont été en butte à des actes de harcèlement et ont fait l’objet de poursuites pénales. À la suite de l’assassinat de Samuel Paty, le gouvernement a pris au nom de la lutte contre le terrorisme des mesures portant atteinte aux droits humains. Des milliers de personnes étaient toujours poursuivies pour outrage à agent dépositaire de l’autorité publique, une infraction définie en termes vagues. Des propos racistes tenus par des membres des forces de l’ordre ont été signalés. Les ventes d’armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis se sont poursuivies. Aucune mesure n’a été prise pour contrôler le respect de la législation sur la responsabilité des entreprises. Le gouvernement n’a pas mis en œuvre l’action nécessaire pour lutter contre le changement climatique.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Bureau de la section

76 boulevard de La Villette 75940 PARIS CÉDEX 19

Téléphone

0033153386565

Fax

0033153385500

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts