Bosnie-Herzégovine
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Les pouvoirs publics n’ont pas pris les mesures nécessaires pour accompagner les milliers de personnes réfugiées, demandeuses d’asile et migrantes bloquées dans le pays. La Cour constitutionnelle a estimé que les restrictions de déplacement imposées aux personnes âgées et aux enfants en raison de la pandémie de COVID-19 étaient disproportionnées. Les mesures prises au titre de l’état d’urgence ont restreint davantage encore les droits à la liberté de réunion pacifique et d’expression. Des données personnelles de patient·e·s atteints de COVID-19 ont été illégalement divulguées, en violation du droit au respect de la vie privée. Les poursuites engagées contre des auteurs présumés de crimes de guerre ont encore été reportées.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts