Azerbaïdjan
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Les violents combats qui ont éclaté en septembre entre les forces azerbaïdjanaises et arméniennes dans la région du Haut-Karabakh ont donné lieu à de très nombreuses atteintes aux droits fondamentaux de la population civile. Les violences liées au conflit ont fait de nombreux morts et blessés, et ont entraîné la destruction de moyens de subsistance ainsi que des déplacements de population. Les autorités ont intensifié la répression de la dissidence, en se servant du conflit avec l’Arménie et de la pandémie du COVID-19 comme prétextes. Des dizaines de dirigeant·e·s et de militant·e·s d’opposition ont été arrêtés et placés en détention arbitrairement. Face au mécontentement croissant de la population, de nouvelles restrictions ont été apportées à la liberté de réunion et d’expression. La liberté d’association restait sévèrement limitée. Des avocat·e·s ont été victimes de harcèlement et de nombreux cas de torture et d’autres mauvais traitements en détention infligés à des personnes critiques à l’égard du gouvernement ont continué d’être signalés.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts