Pakistan

© AAMIR QURESHI/AFP/Getty Images
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Comme les années précédentes, des groupes armés ont mené des attaques ciblées contre des civils, notamment des fonctionnaires, qui ont fait des centaines de victimes. Les forces de sécurité, et tout particulièrement à Karachi les Rangers, formation paramilitaire, ont commis des violations des droits humains dans une impunité quasi totale. Les autorités ont continué de procéder à des exécutions, le plus souvent à l’issue de procès inéquitables. Les membres des minorités religieuses ont été l’objet de discrimination exercée tant par des agents de l’État que par des acteurs non étatiques. Des crimes d’« honneur » ont continué d’être signalés bien qu’une nouvelle loi visant à protéger les femmes contre la violence ait été adoptée au Pendjab. Des défenseurs des droits humains et des employés des médias ont été victimes de menaces, d'actes de harcèlement et d’atteintes à leurs droits fondamentaux imputables aux forces de sécurité et à des groupes armés. Les membres des minorités continuaient de faire l’objet de discriminations lorsqu’ils tentaient d’accéder à toute une série de droits économiques et sociaux. L’accès à des soins de santé de qualité restait limité, particulièrement pour les femmes pauvres et celles vivant dans des régions rurales.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Attaché de presse Asie et Pacifique,+44 (0)203 036 5138

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts