Paraguay

© REUTERS/Jorge Adorno/Alamy
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

La pauvreté a reculé, mais les enfants et les adolescents continuaient d’être les plus touchés. Les peuples indigènes étaient toujours privés de leur droit à la terre et à un consentement préalable, donné librement et en connaissance de cause sur les projets les concernant. Les peuples indigènes tout comme les populations afro-paraguayennes étaient en butte à la discrimination raciale. Un projet de loi visant à éliminer toutes les formes de discrimination était en attente d’adoption à la fin de l’année. Selon certaines informations, des défenseurs des droits humains et des journalistes ont été victimes de persécutions et de violations de leur droit à la liberté d’expression. L’avortement était toujours considéré comme une infraction pénale, et le taux de grossesse chez les fillettes et les adolescentes demeurait un sujet de préoccupation.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Josefina Salomon

Attachée de presse Amériques,+52 (1) 55 42 71 88 75

Nos bureaux

Bureau de la section

Manuel Castillo 4987 esquina San Roque González, Barrio Villa Morra, ASUNCIÓN

Téléphone

0059521600737

Fax

0059521604822

Courriel

ai-info@py.amnesty.org

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts