Swaziland

© Gianluigi Guercia/AFP/Getty Images
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

La législation était toujours utilisée pour réprimer la dissidence. La Haute Cour a statué que la législation relative à la sécurité portait atteinte aux droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion, qui étaient protégés par la Constitution. Les conclusions d’une enquête sur la mort d’une personne en garde à vue n’avaient toujours pas été rendues publiques. Les protections contre la torture et les autres mauvais traitements étaient insuffisantes. La législation accordait à la police des pouvoirs considérables en matière de recours à la force meurtrière, en violation du droit international relatif aux droits humains et des normes en la matière.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Abolitionniste en pratique

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire, mais les autorités n’ont procédé à aucune exécution depuis au moins 10 ans.

Nouvelles

Questions des médias

Robert Shivambu

Attaché de presse Afrique australe, +27 11 283 6000

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts