Soudan
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Un certain nombre de réformes législatives allant dans le bon sens ont été mises en place. Certaines formes de châtiment corporel ont notamment été abolies et les mutilations génitales féminines ont été érigées en infraction. Les forces de sécurité ont fait usage d’une force excessive et parfois meurtrière contre des manifestant·e·s. Des militant·e·s d’opposition et d’anciens responsables du gouvernement déchu d’Omar el Béchir ont été soumis à une détention arbitraire prolongée. Des millions de personnes avaient besoin d’aide humanitaire à la suite des mesures de confinement adoptées pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Les autorités n’ont pas suffisamment assuré la protection des populations civiles du Darfour, du Kordofan du Sud et de l’est du pays face aux graves atteintes aux droits humains perpétrées par des milices.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts