Soudan du Sud

© REUTERS/Adriane Ohanesian/Alamy
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Le conflit entre les forces gouvernementales et celles de l’opposition s’est poursuivi malgré la signature de l’accord de paix. Les parties ont bafoué le droit international humanitaire et relatif aux droits humains lors des combats. Le Gouvernement d’unité nationale de transition (TGoNU) formé en avril s’est effondré à la suite de combats acharnés qui ont opposé les forces gouvernementales et celles de l’opposition en juillet à Djouba. La communauté internationale a reconnu le gouvernement qui s’est reconstitué à Djouba, mais le chef de l’opposition, Riek Machar, et ses alliés l’ont rejeté. La poursuite des combats a eu des conséquences humanitaires graves pour les civils. Les services de sécurité du gouvernement ont réprimé activement les voix indépendantes et critiques émanant de l’opposition, des médias et de la société civile.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Seif Magango

Attaché de presse Afrique de l’Est, +254 (0) 20 428 30 20

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts