République démocratique du Congo
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Les ménages pauvres souffraient d’une insécurité alimentaire accrue du fait des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 et la situation dans les prisons se caractérisait par une surpopulation chronique. Les conflits armés et les violences intercommunautaires se sont poursuivis dans certaines provinces, faisant des centaines de mort et entraînant le déplacement de centaines de milliers de personnes. Cette année encore, les graves atteintes aux droits humains, y compris les exécutions extrajudiciaires ou sommaires, imputables aux forces gouvernementales ou à des groupes armés sont demeurées impunies. Les violences sexuelles commises à l’encontre des femmes dans le contexte des conflits se sont multipliées. Les autorités ont continué de restreindre la liberté d’expression et la liberté de la presse. Des journalistes ont été emprisonnés et des défenseur·e·s des droits humains ont fait l’objet de menaces de mort et de poursuites judiciaires.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts