Botswana
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

L’insécurité alimentaire restait très répandue. L’état d’urgence a été instauré en réaction à la pandémie de COVID-19, restreignant encore la liberté d’expression. Des militant·e·s politiques ont été soumis à la torture et à d’autres mauvais traitements par la police. La peine de mort par pendaison restait en vigueur pour certains crimes, dont le meurtre.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles