Les valeurs du personnel

Les valeurs du personnel

Notre cadre de valeurs

La culture d’Amnesty International, qui représente fondamentalement notre comportement, nos relations de travail et notre capacité à collaborer en tant que mouvement, sous-tend tout ce que nous faisons et joue un rôle crucial dans la réussite de nos activités. Être au cœur d’un mouvement en faveur de la dignité et œuvrer ensemble à développer l’organisation à laquelle nous croyons tous et toutes unifie le cadre de valeurs dont nous nous inspirons.

Cinq qualités constituent le socle de la culture que nous voulons pour Amnesty International :

Responsabilité – s’efforcer constamment d’atteindre ses objectifs avec rigueur et en temps voulu, d’une manière dont nous pouvons nous féliciter, et donner aux autres les moyens de faire de même ;

Considération – aider ses collègues et essayer de comprendre ce qui les pousse à faire de leur mieux et la pression qu’elles/ils subissent, afin d’en tenir compte quand on travaille avec elles/eux ;

Créativité – chercher en permanence des solutions nouvelles et créatives, et encourager les idées des autres afin que nous puissions nous adapter et obtenir des résultats dans un environnement mondial incertain et en perpétuelle évolution ;

Capacité de décision – prendre des décisions judicieuses dans son travail de sorte qu’un projet ou une activité puisse progresser à un rythme satisfaisant et assuré ;

Respect – traiter ses collègues dans un esprit d’égalité et de dignité, et ne pas douter a priori de leur intégrité. Accorder de l’importance aux visions diverses de ses collègues, au même titre qu’à la sienne, et leur montrer que leur contribution et leurs compétences comptent.

Autres valeurs fondamentales

Égalité et diversité

L’égalité et la diversité sont au cœur même de nos valeurs. Tous nos employés travaillent à la fois ensemble et individuellement à la promotion d’une approche qui est constructive et attentive envers les personnes d’origines diverses, et où le travail des autres est valorisé et respecté.

Conflit d’intérêts

La crédibilité et l’efficacité d’Amnesty International et de son Secrétariat international dépendent, en grande partie, de la compétence, de la crédibilité, de l’indépendance, de l’impartialité et de l’efficacité du personnel et des bénévoles, ainsi que de la perception qu’en a le public. Nous demandons donc à tous les candidats et membres du personnel d’étudier et de respecter les normes sur le conflit d’intérêts, défini par le Secrétariat international comme suit :

Toute activité publique ou non, toute affiliation ou tout soutien apporté à un groupe ou une organisation, toute association personnelle ou tout autre facteur pouvant créer un conflit d’intérêts réel ou perçu comme tel avec les principes d’Amnesty International (notamment le principe d’indépendance et le principe d’impartialité), ainsi que tout facteur pouvant créer un risque pour la sécurité ou pouvant empêcher de quelque autre manière la personne d’exercer une fonction importante du poste concerné, et qui empêche donc la personne d’être nommée à ce poste ou de continuer à occuper ce poste.

Le Secrétariat international demande en conséquence à tous les candidats ainsi qu’à tous les membres du personnel et bénévoles de déclarer et révéler toute activité ou association ou autre facteur qui pourrait donner lieu à un conflit d’intérêts réel ou perçu comme tel, ou à des obligations pouvant nuire à leur capacité de remplir les fonctions, le rôle ou les responsabilités qu’ils ont ou pour lesquels ils postulent. Concernant les candidats à de nouveaux postes, des questions figurent dans le formulaire de candidature et le Secrétariat international prévoit d’aborder ces points au moment de l’entretien lors du processus de recrutement.