Prix Ambassadeur de la conscience

  • Histoire
  • Histoire

La distinction la plus prestigieuse décernée par Amnesty International

Le prix Ambassadeur de la conscience vient récompenser des personnes qui, à titre individuel ou collectif, ont défendu et fait progresser la cause des droits humains en se laissant guider par leur conscience, en se dressant contre les injustices et en faisant usage de leurs talents afin d’encourager d’autres personnes à agir. Ses remarquables lauréats incluent des militant-e-s, des musicien-ne-s, des artistes et des personnages publics engagés qui ont encouragé des millions de personnes à se joindre à eux pour défendre les droits fondamentaux de personnes du monde entier.

Ce prix créé en 2003 évoque le poème From the Republic of Conscience, écrit pour Amnesty International par Seamus Heaney, prix Nobel de littérature aujourd'hui décédé.

« [...] Il me pria donc quand je serais chez moi
De me considérer leur représentant
Et de m’exprimer en leur nom dans ma propre langue.
Leurs ambassades, me dit-il, sont partout
Mais fonctionnent indépendamment
Et nul ambassadeur jamais ne sera relevé. »

Alicia Keys, Ambassadrice de la conscience 2017
Nous naissons tous doués de conscience, qui que nous soyons.

Temps forts

Qui sont les Ambassadeurs de la conscience ?

Au-delà de leur carrière de musicien-ne, d’artiste ou de personnalité publique, les lauréat-e-s du prix Ambassadeur de la conscience sont des militant-e-s confirmé-e-s, qui ont fait usage de leur talent afin d’inciter des millions de personnes à se joindre à leur action en faveur des droits humains dans le monde.

2018 - Colin Kaepernick 2017 - Alicia Keys et le mouvement de défense des droits des autochtones du Canada 2016 - Angélique Kidjo et trois mouvements de jeunes militants africains 2015 - Joan Baez et Ai Weiwei 2013 - Malala Yousafzai et Harry Belafonte 2009 - Nelson Mandela 2008 - Peter Gabriel

Écoutez votre conscience : Rejoignez notre mouvement dès aujourd’hui

Nous vivons à une époque où gouvernements et entreprises diabolisent, emprisonnent, voire assassinent des personnes qui n’ont rien fait d’autre que défendre leurs convictions.

Rester fidèle à notre conscience signifie refuser d’abandonner, en nous rassemblant afin de nous battre en faveur d’un monde plus juste pour tous.

Que ce soit en prenant la défense de celles et ceux qui risquent leur vie dans le but de protéger les droits des femmes ou des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes, en soutenant des jeunes qui agissent courageusement pour changer le monde, ou en épaulant d’autres personnes ayant besoin de notre aide : nous aimerions continuer à parler de ce que nous pouvons accomplir ensemble.

Joignez votre voix à la nôtre dès aujourd’hui et prenez part au combat contre la haine.

Tout le monde peut défendre les droits humains - laissez-vous guider par votre conscience.