Présentation générale

Amnesty International compte plusieurs groupes de direction chargés de guider le mouvement mondial afin de réaliser un changement effectif.

Les membres du Bureau exécutif international sont élu·e·s lors de l’Assemblée mondiale annuelle, par les membres d’Amnesty venant du monde entier.

La secrétaire générale, qui est la porte-parole d’Amnesty, est choisie par le Bureau. Ensemble, ils et elles sont à la tête de la Coalition de direction, dont les membres jouent le rôle de directeurs généraux et directrices générales au Secrétariat international

Secrétaire générale

Agnès Callamard

Agnès Callamard est la secrétaire générale d’Amnesty International. Elle dirige le travail de défense des droits humains de l’organisation et elle est sa principale porte-parole. Son rôle est d’apporter une direction générale au Secrétariat international, notamment en établissant l’orientation stratégique de l’organisation et en gérant les relations avec les entités nationales d’Amnesty International.

Agnès Callamard est une figure incontournable de la défense des droits humains depuis des décennies. En 2016, elle a été nommée rapporteuse spéciale des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, Parallèlement à ses fonctions au sein des Nations unies, elle a également dirigé l’initiative pour la liberté d’expression mondiale de l’université Columbia, à New York.

Auparavant, Agnès Callamard a été directrice exécutive de l’organisation de défense de la liberté d’expression ARTICLE 19. Elle revient chez Amnesty International, 20 ans après avoir été cheffe de cabinet du secrétaire général Pierre Sané. Fervente défenseure de la liberté d’expression, militante féministe et anti-raciste, elle utilise son savoir et son travail de plaidoyer pour repousser les frontières des droits.

Agnès Callamard porte une veste rose, un t-shirt noir et de grosses lunettes rondes à monture bleue.
Agnès Callamard