Structure et personnes

Structure et personnes

Le Secrétariat international, sous la supervision du BEI, est chargé de :

  • Conduire des recherches et établir des rapports
  • Veiller à ce qu’Amnesty s’exprime d’une seule voix à propos de tous les thèmes et toutes les situations relevant des droits humains et de leur impact sur les personnes et les groupes
  • Fournir une analyse juridique éclairée des données issues de nos recherches et constituer la base du travail de pression spécialisé des organisations internationales gouvernementales
  • Fournir aux sections du matériel pour leurs actions de campagne
  • Contrôler la santé financière d’Amnesty
  • Soutenir et faire fonctionner les systèmes permettant à Amnesty International d’être opérationnelle 24 heures sur 24

Le Secrétariat international d’Amnesty International mène ses activités par le biais des deux entités juridiques qui le composent, conformément à la législation du Royaume-Uni : Amnesty International Limited (« AIL ») et Amnesty International Charity Limited (« AICL »).

Amnesty International Limited est une société à responsabilité limitée enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles sous le n° 01606776, dont le siège social est situé au 1 Easton Street, Londres WC1X 0DW.

Amnesty International Charity Limited est une société à responsabilité limitée enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles (n° 02007475) et un organisme à but non lucratif (n°294230), dont le siège social est situé au 1 Easton Street, Londres WC1X 0DW.

Le Bureau exécutif international (BEI) d’Amnesty International est élu par notre Assemblée mondiale, qui se réunit tous les ans. Il conseille et dirige le mouvement dans le monde entier.

Le/la secrétaire général·e dirige les opérations du mouvement. Il/elle est aussi le directeur général/la directrice générale du Secrétariat international (SI). Une équipe de direction est responsable, avec le/la secrétaire général·e, de la direction du SI.

Sections, groupes, individus et réseaux

Les sections mènent les actions d’Amnesty International aux niveaux national ou régional. L’organisation dispose de sections dans plus de 70 pays.

Elles sont chargées de :

  • Mener des actions de pression sur les gouvernements
  • Mener des actions de campagne/collecte de fonds/communication dans le pays ou la région
  • Développer des stratégies de travail auprès des médias
  • Recruter des sympathisant·e·s pour l’organisation
  • Mener leurs propres travaux de recherche axés sur les atteintes aux droits humains commises dans leur pays – ces travaux doivent se fonder sur ceux du SI et être approuvés par le BEI

Groupes

Une grande partie de nos membres font partie de groupes locaux, c’est-à-dire de groupes établis dans leur quartier, leur ville, leur établissement d’enseignement ou leur lieu de culte, ou sur leur lieu de travail. Les groupes d’Amnesty sont des entités officielles de l’organisation. Certains des travaux les plus importants d’Amnesty sont réalisés au niveau des groupes.

Les groupes mènent des activités telles que les actions de campagne, l’éducation aux droits humains, la mobilisation de médias locaux, la collecte de fonds et le recrutement de membres et de militant·e·s. Les groupes participent aussi aux processus de décision d’Amnesty International en apportant leur contribution aux consultations internationales, en assistant aux assemblées générales annuelles et en participant aux réunions de travail des sections.

Individus

Membres : personnes qui versent une cotisation

Sympathisant·e·s : personnes faisant des dons ponctuels

Militant·e·s : personnes qui participent à des actions telles que la rédaction de lettres, la signature de pétitions, des manifestations

Réseaux

Les réseaux sont composés de membres partageant un intérêt commun ou une même identité ou expertise, ce qui leur donne un rôle particulier à jouer dans le domaine des droits humains.

Le plus grand réseau d’Amnesty International est le Réseau Actions urgentes, dont les membres se mobilisent rapidement pour protéger sans attendre les personnes dont la vie ou la sécurité physique sont en péril.