Maroc : La mort illégale de Yassine Chabli doit faire l’objet d’une enquête impartiale

Les autorités marocaines doivent veiller à mener une enquête exhaustive et impartiale sur la mort illégale d’un homme en garde à vue le 6 octobre 2022. Elles doivent amener les policiers responsables d’avoir torturé la victime et de ne pas lui avoir fourni de soins médicaux appropriés à rendre des comptes dans le cadre d’un procès équitable. Bien que les autorités aient pris certaines mesures positives pour enquêter sur la mort de cet homme et qu’elles aient poursuivi en justice quatre policiers, l’enquête et les poursuites sont entachées d’irrégularités et ne respectent pas les normes internationales. L’enquête a été en partie menée par des policiers rattachés au poste de police où Yassine Chabli a trouvé la mort en garde à vue, ce qui jette un doute sur l’indépendance et l’impartialité de la procédure. Les responsables présumés ont été jugés en première instance à Ben Guerir pour de simples faits de violence et de négligence et non de torture.

Elegir un idioma para ver el informe

Descargar PDF