Bahreïn doit revenir sur sa décision de fermer le seul journal indépendant du pays, Al Wasat, et mettre fin à sa campagne sans merci contre le journalisme indépendant

Amnesty International appelle les autorités bahreïnites à revenir sur leur décision arbitraire de fermer le seul journal indépendant du pays, Al Wasat, et à mettre fin à la campagne sans merci qu’elles mènent pour étouffer la liberté de la presse. Cela fait plus d’un mois que le ministère de l’Information a suspendu ce journal pour une durée indéterminée, et la répression que les autorités exercent sur toutes les formes de critique pacifique va en s’intensifiant.

Choose a language to view report

Download PDF