Burundi: Amnesty International appelle l’État à joindre le geste à la parole en protégeant efficacement les droits humains

Amnesty International se réjouit du fait que le Burundi a adhéré à 125 recommandations mais déplore qu’il en ait rejeté tout autant. Le pays est convenu d’appliquer un certain nombre de recommandations sur des questions de principe importantes, telles que la nécessité de faire respecter l’obligation de rendre des comptes, et a écarté celles portant sur les mesures concrètes qu’il convient de prendre pour concrétiser ces principes.

Elegir un idioma para ver el informe

Descargar PDF