Suède. Une base de données de la police de Scanie viole les droits humains des Roms

Amnesty International fait part de sa profonde préoccupation devant un article du quotidien suédois Dagens Nyheter (DN) daté du 23 septembre et révélant que la police du comté de Scanie a tenu un registre de près de 4 000 Roms dans une base de données illégale, sans aucun motif apparent autre que l’origine ethnique.

Elegir un idioma para ver el informe

Descargar PDF