Indonésie. Les autorités doivent prendre immédiatement des mesures contre les attaques visant la commission anticorruption

Amnesty International appelle les autorités indonésiennes à prendre des mesures concrètes pour mettre fin aux attaques contre le personnel de la Commission pour l’éradication de la corruption (KPK, ou Komisi Pemberantasan Korupsi), une instance gouvernementale chargée de lutter contre la corruption. Lors de la dernière en date, le 13 septembre, une centaine de personnes ont tenté d’envahir le siège de la KPK, situé à Djakarta. Les assaillants ont jeté des pierres, frappé des agents de sécurité de la KPK — si violemment que certains ont dû être hospitalisés — et détruit le matériel d’un journaliste.

Choose a language to view report

Download PDF