Recherches

Madagascar : les autorités doivent abandonner les poursuites contre le lanceur d’alerte Ravo Ramasomanana engagées sur la base de fausses accusations

Index Number: AFR 35/5045/2021

Les autorités doivent abandonner les poursuites contre Ravo Ramasomanana, un ancien agent du ministère de la Santé publique et lanceur d’alerte, faussement accusé d’« atteinte à l’ordre et à la sécurité publics » et d’« incitation à des troubles politiques et à la haine ». En cause : une vidéo qu’il a diffusée sur les réseaux sociaux, le 15 avril 2021, dans laquelle il fait état d’actes de corruption présumés au sein du ministère de la Santé publique. C’est ce que rapportent aujourd’hui 19 organisations de la société civile, dont Transparency International and Amnesty International.

Elegir un idioma para ver el informe

Descargar PDF

  • English
  • French
Descargar PDF