Syrie. Répression en Syrie, terreur à Tell Kalakh

De Amnesty International, , Índice: MDE 24/029/2011

Au cours des derniers mois, ce qui n'était au départ que des petites manifestations s'est transformé en un immense mouvement de protestation. Le 14 mai, une opération de police dévastatrice a commencé à Tell Kalakh, ville du gouvernorat occidental de Homs, à proximité de la frontière avec le Liban. De très nombreuses personnes ont été arrêtées arbitrairement et soumises à des actes de torture, et au moins neuf d'entre elles sont décédées pendant leur détention. Amnesty International considère que l'armée et les forces de sécurité syriennes ont commis pendant cette opération de sécurité des crimes et d'autres violations qui, ajoutés à ceux qui ont été perpétrés dans le reste de la Syrie, s'apparentent à des crimes contre l'humanité.

Selecciona un idioma para ver el informe