Monténégro. Pas de justice pour les disparus

De Amnesty International, , Índice: EUR 66/005/2012

Amnesty International est très préoccupée car un tribunal monténégrin n'a pas pu statuer correctement, la semaine dernière, sur la culpabilité ou l'innocence d'anciens policiers et représentants gouvernementaux accusés de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité envers des réfugiés bosniaques (on appelle « Bosniaques » les Musulmans bosniens) ayant fui le conflit en Bosnie-Herzégovine.

Selecciona un idioma para ver el informe