Turquie. Des prisonniers cessent une grève de la faim, mais leur santé est toujours en danger

De Amnesty International, , Índice: EUR 44/024/2012

Quelque 700 prisonniers qui menaient une grève de la faim ont tous mis un terme à leur mouvement de protestation. Environ 60 d'entre eux ne s'alimentaient plus depuis le 12 septembre dernier. D'après la presse et les avocats des détenus, bon nombre de prisonniers ont été placés sous surveillance médicale à l'hôpital.

Selecciona un idioma para ver el informe