Soudan. Une enseignante inculpée encourt la peine de mort. Jalila Khamis Koko

De Amnesty International, , Índice: AFR 54/052/2012

Le 13 décembre, Jalila Khamis Koko, enseignante et militante soudanaise, a été inculpée de cinq infractions pénales. Elle encourt la peine de mort. Elle était détenue sans inculpation depuis plus de neuf mois.

Selecciona un idioma para ver el informe