Soudan. Une enseignante et militante risque la peine de mort. Jalila Khamis Koko

De Amnesty International, , Índice: AFR 54/045/2012

L'enseignante et militante Jalila Khamis Koko, maintenue en détention depuis six mois au Soudan, a été inculpée de cinq chefs de crimes contre l'État le 15 septembre. Elle encourt la peine de mort.

Selecciona un idioma para ver el informe