Guinée équatoriale. Un défenseur des droits humains emprisonné. Wenceslao Mansogo Alo

De Amnesty International, , Índice: AFR 24/007/2012

Wenceslao Mansogo Alo, médecin, militant politique et défenseur des droits humains, a été condamné le 7 mai 2012 à trois ans d'emprisonnement à Bata, en Guinée équatoriale, après avoir été déclaré coupable de faute professionnelle. Il était également accusé d'avoir mutilé un corps mais ce chef d'inculpation a été abandonné avant le début du procès.

Selecciona un idioma para ver el informe